top of page
Rechercher

Des appareils reconditionnés made in Ciney

Dernière mise à jour : 1 mars 2023

La seconde main existe aussi pour les équipements high-tech comme les smartphones ou les ord



Donner une seconde vie aux smartphones, aux tablettes ou encore aux ordinateurs, est devenu une spécialité made in Ciney. À l'étage de la boutique de multimédias "Lugway", Richard Pouleur s'attelle au reconditionnement de ces appareils high-tech.

Le but est de rapprocher le produit au plus près d'un appareil neuf, en changeant la batterie, en réparant un composant, etc. Il doit correspondre aux normes du produit quand il est sorti de l'usine. On garantit ainsi au client que l'appareil reconditionné a les mêmes spécificités qu'un neuf.

À l'aide d'un logiciel américain, chaque smartphone ou appareil est minutieusement analysé puis décortiqué.

Depuis le lancement de son atelier de reconditionnement en juin dernier, l'entreprise cinacienne a déjà remis 600 smartphones sur le marché.

La durée de vie d'un téléphone dépend plus de l'utilisation de son propriétaire que de son obsolescence. L'appareil a plus vite tendance à être cassé ou abîmé et c'est pour cela qu'on le remplace. Ou alors, on le remplace parce que l'on veut la nouveauté.

Jusqu'à deux fois moins cher et écoresponsable

L'avantage est double pour le client. D'un côté, le prix est largement inférieur au montant d'origine. De l'autre, c'est un petit geste pour l'environnement, confirme Christian Reenaers, administrateur de "Lugway":

Certains produits sont 50% moins chers que le montant de départ. Puis il y a la notion d'écoresponsabilité. 500 smartphones reconditionnés en magasin équivalent à éviter une pollution d'une fois et demi le tour du monde en voiture.

À l'intérieur du magasin, la moitié des rayons est consacrée aux appareils reconditionnés. Le gérant met en avant l'économie circulaire et encourage ses clients à changer leurs habitudes.

Pourquoi toujours vouloir consommer neuf alors que les produits reconditionnés sont abordables ? D'autant plus que l'obsolescence des appareils est de plus en plus attaquée par l'Europe et même par les fabricants eux-mêmes. On arrive à la contourner et à donner une seconde vie longue et durable aux différents produits.